Développement durable : schéma conventionnel

29 juillet 2012

Le développement n’est durable que s’il intervient sur trois grands axes :  l’environnement, le social, et l’économie.

Le concept de développement durable va plus loin que le simple respect de la nature si souvent présenté. Tous ceux qui ont eu droit à un cours, une formation, ou une intervention sur le développement durable ont pu découvrir le schéma conventionnel du développement. Pour les autres, voici de quoi il s’agit.

De manière assez simple, le développement ne peut être « durable » que si il est à la fois économique, social, et évidemment environnemental.

Le respect environnemental est bien entendu la base. Le développement durable doit donc être vivable (de bonnes conditions de vie et de santé), viable (une économie vivante et qui puisse durer), et équitable (même accès aux avantages pour tous). Il faut la réunion de ces trois objectifs pour être certain que cela sera durable.

Remarque politique et personnelle : ce schéma pourrait marcher en remplaçant les trois domaines par des partis politiques (UMP, PS, EELV), vous ne trouvez pas ? Aurons-nous un jour une entente cordiale ?

Publicités

Retour du vélo à Pékin

17 janvier 2012

« Auto-mobile Pékin » est un projet porté par un étudiant dont le but est de relancer le vélo à Pékin, contre l’automobile.

Il y a 20 ans, Pékin comptait 11 millions de bicyclette (un record). Ville plate et dotée de nombreuses petites rues, Pékin était la ville idéale pour le vélo.

Or depuis, l’économie chinoise a eu des poussées de fièvre économiques : les salaires ont augmenté, la classe des « cols blancs » s’est étoffée, les voitures sont arrivées sur le marché, 6 autoroutes circulaires ont été construites, les infrastructures se sont adaptées et obligent aux déplacements, etc. Le record actuel détenu par Pékin, c’est le temps démesuré qu’il faut pour aller à son travail en voiture.

August Liau, étudiant chinois au MIT (USA), a dessiné un réseau complet de pistes cyclables dans la ville de Pékin, avec les services de parcs, de location, de réparation, etc. Pour lui, le vélo est clairement le plus efficace, le plus abordable, et le plus durable. Pour bien le montrer, ses pistes passent proches des grands axes routiers, pour que les automobilistes se rendent compte de l’absurdité de la situation.

Un bien beau travail d’un chinois de la nouvelle génération, qui ne voit dans l’automobile qu’un rêve du passé, complètement inadapté aux surdensités asiatiques.


Semaine du développement durable 2011

2 avril 2011

« Passez au durable, ça marche ! »

Du 1er au 7 Avril, comme chaque année, le gouvernement soutient la semaine du développement durable. L’opération a pour but de sensibiliser les français au développement durable en organisant différentes manifestations. L’année dernière, près de 3700 personnes s’y sont investies.

Plus d’informations sur le site du gouvernement, ici.

 


Qatar 2022, ou la Coupe du monde de football énergivore

7 décembre 2010

Emmenez un des plus gros évênements sportifs de la planète au Moyen-Orient…

Vous y croyiez ? Eh bien la FIFA en a décidé ainsi : la Coupe du Monde 2022 de football aura lieu au Qatar.

Pourtant, ce n’était pas gagné. La FIFA avait déclaré qu’une compétition au Qatar, du fait de ses températures élevées (jusqu’à 60°C en été !) mettrait en danger la santé des joueurs, en activité intensive pendant un mois. Qu’à cela ne tienne, les stades seront climatisés !

Mirage au milieu du désert : catastrophe écologique. Argent et lobby sont visiblement parfaitement maitrîsé par le Qatar (nota : la participation dans le groupe soutien de Yann-Arthus Bertrand, réalisateur de l’exceptionnel film écologique Home, … elles sont où les valeurs contre l’épuisement des ressources ? ). Selon le président du comité de candidature Qatar 2022, le cheikh Mohammad Ben Hamad Al-Thani : « Tous les stades présentés dans notre dossier sont respectueux de l’environnement, par un recours à une technologie de pointe qui réduit à zéro les émissions de CO2 ».

Ben voyons, on demande à voir. Pensez simplement qu’un stade de la taille du Stade de France représente environ 3 millions de mètres cube à climatiser ! Et pour finir, le football n’est pas un sport national, les Stades présentés « seront » démontables pour être envoyés dans d’autres pays en développement, en Afrique.

Résultat du dernier match : FIFA  1 – 0  Developpement Durable.


Plan Solaire Méditerranéen

1 octobre 2010

Le Plan Solaire Méditerranéen (PLS) est l’un des objectifs phare de l’Union pour la Méditerranée.

L’Union pour la Méditerrannée a été créée en 2008 et comprend l’Europe des 27 et 16 Etats bordants la Méditerranée. Six plans ont été décidés : Dépollution de la mer, Développement de transports maritimes rapides, Programme commun de protection civile, Création d’une université euro-méditerranéenne, Développement de Entreprises, et Développement du puissance énergétique renouvelable commune (comme le PLS).

Développer le secteur, améliorer les réseaux et partager l’énergie, tels sont les trois paris du PLS. Les deux méthodes principales visées sont le photovoltaïque pour les pays du nord de la mer, et le solaire par concentration pour les pays du sud et de l’est. Bien sûr, en aucun cas il ne s’agit de former un Maghreb-Machrek centrale énergétique pour servir l’Europe. L’ensemble partirait bien sûr d’un appui scientifique et financier prioritaires aux pays les plus démunis, pour un retour du surplus énergétique (que l’on estime pouvoir atteindre à 20% de l’énergie totale) aux autres Etats membres de l’Union.

Les plans de financement et autres projets commencent à peine, mais l’Espagne accueille déjà par exemple des travailleurs-stagiaires maghrébins dans ces centrales solaires à concentration.