HIRIKO, la citadine électrique pliable

24 juin 2012

Non polluante et ultra-compacte, la voiture HIRIKO est définitivement faite pour la ville.

Portée par un consortium de groupes espagnols, la HIRIKO (« urbaine », en basque) est un modèle de voiture électrique capable de se replier au stationnement, prenant ainsi le moins de place possible. D’une taille d’une smart, capable d’accueillir deux passagers, elle ne mesure plus que 2 mètres de long une fois en stationnement. Le défi était de concevoir une véhicule à quatre roue qui s’adapte à la ville, en y prenant le moins de place possible. On peut dire que le défi est réussi.

L’habitacle et le coffre sont deux éléments séparés, dont les mouvements sont gérés par un vérin : une fois la voiture garée, l’habitacle se redresse et le coffre vient se glisser en dessous. Tout cela est permis en intégrant directement dans les roues la direction, la suspension, le freinage, et bien entendu le moteur. Le tout est contrôlé au niveau du volant, ce qui a permis de se passer des éléments mécaniques rigides d’une voiture classique.

Côté performance, la HIRIKO se recharge en soit 20 minutes, soit 6 heures, et a une autonomie de 120km. En revanche, ne comptez pas dessus pour faire un tour en campagne ou sur le périphérique, elle a été adaptée pour une vitesse de 50 km/h.

Bref, une citadine exclusive, qui intéresse beaucoup certaines villes en vue de créer un parc de voitures libre-service (Barcelone ou Berlin par exemple). Prévue à la vente en 2013, son prix avoisinerait les 12500 € pièce.


Solar Impulse traverse les mers

6 juin 2012

Solar Impulse, l’avion solaire, a fait son premier voyage intercontinental en joignant Madrid à Rabat, le tout sans carburant.

Et une performance de plus à l’actif de Bertrand Piccard, co-fondateur du projet. Après un premier vol de nuit en juillet 2010 (26 heures), et un premier vol international en mai 2011 (Suisse-Belgique : 13 heures), voilà à présent à son actif le premier voyage aérien intercontinental réalisé uniquement à partir d’énergie renouvelables.

Pour rappel, d’une envergure de 63,4m (comme un Airbus 340) pour seulement 1600 kg, l’avion Solar Impulse est équipé de 12.000 cellules photovoltaïques pour stocker l’énergie solaire dans des batteries, qui les redistribue aux 4 moteurs électriques de l’appareil (40 CV au total).

L’objectif n’est évidemment pas de faire avancer nos avions de lignes avec les énergies renouvelables, mais de prouver le fort potentiel de ces nouvelles énergies.

Solar impulse a terminé son périple ce mardi 05 juin 2012, après environ 17 heures de vol. La prochaine étape sera de poursuivre vers Ouarzazate, lieu où sera construite la future centrale solaire marocaine. Tout un symbole.

lien


L’Espagne ouvre deux nouvelles centrales héliothermodynamiques

17 mai 2011

Déjà leader mondial dans ce domaine, l’Espagne creuse son écart avec le reste du monde sur l’énergie héliothermodynamique.

Deux nouvelles centrales ont été mises en service : « La Dehesa »  et Extresol-2, respectivement installée par les entreprises Renovables Samca et Cobra Energia, dans la région de Badajoz. Elles représentent à elles deux 100MW de puissance.

Ce genre d’annonce risque de se répéter de plus en plus fréquemment. En effet, depuis la première centrale PS10, de 11MW, installée en mars 2007 proche de Séville, l’Espagne a mis un grand coup d’accélérateur. C’est ainsi près de 3000 MW de centrales héliothermodynamiques qui sont en construction ou annoncées en Espagne à l’heure actuelle.


Wh ou W, l’éolien joue avec ses unités

10 mars 2011

L’ambiguïté entre les Watts (puissance) et les Watt-heure (Energie) est largement utilisé dans l’éolien.

Les éoliennes sont estimées en puissance (en watt W). Or, du fait des conditions météorologiques changeantes, ce chiffre ne donne pas d’indication clair sur l’énergie générée (en wattheure Wh), ni sur le temps de production des éoliennes. Lorsque l’on fait un bilan d’énergie à grande échelle, nous utilisons souvent les TWh (équivalent à 3.600.000.000.000.000 J).

En jouant ainsi sur les unités on observe des contrastes étonnants. L’Allemagne, leader européen en matière de puissance installée (27214 MW) a été en 2010 moins producteur d’énergie éolienne que l’Espagne avec ses 20676 MW. L’Espagne a ainsi produit, en 2010, 42976 GWh contre 36500 GWh pour l’Allemagne.

Les taux de charges, pour savoir combien de temps les éoliennes fonctionnent à plein régime, en Europe sont aussi très variables (de 29% à 15%). Le leader est l‘Irlande, alors que cette fois, l’Allemagne est … bonne dernière. L’Espagne est à 24%, et les 21% français correspondent à la moyenne européenne.

Bien entendu cela peut s’expliquer par le fait que les meilleurs sites ont tous été utilisés depuis longtemps vu la couverture territoriale. Tous ? Non. L’offshore, avec ces 40% possible en Mer du Nord, attend son développement industriel en Allemagne.


Une ligne électrique enterrée franco-espagnole

13 février 2011

Siemens va installer deux lignes hautes tension enterrées entre la France et l’Espagne.

Les associations écologistes avaient beaucoup protesté il y a quelques temps pour la sauvegarde du paysage pyrénéen, ils ont été entendu. Siemens a reçu son premier acompte sur les 700 M€ concernant l’installation des deux lignes HVDC (High-voltage direct current) reliant Perpignan à Figueras.

Chacune de ces lignes en courant continu sera de 1000MW avec une tension de +/- 320 kV. Elles seront longues de 65 km et devraient être prêtes pour 2013. Pour des lignes enterrées, on est à la limite des connaissances technologique actuelles.


Palmarès des dirigeants européens les plus pollueurs en 2008

22 avril 2009

Le magazine Terra eco a réalisé un palmarès des principaux dirigeants pollueurs européens pour l’année 2008, uniquement sur la part du transport.

Sans oublier bien entendu que le pouvoir nécessite de beaucoup voyager et donc de polluer énormement, il était interessant de savoir ce que rejettait en transport les grands dirigeants européens. A ce jeu, les résultats sont en tête et dans l’ordre : Emissions CO2 politiques 2008

Chacun à ses particularités : Gordon Brown pollue beaucoup avec ses 120000 km vers l’étranger effectués en Boeing, Angela Merkel utilise indifferemment un A310 pour ses déplacements à l’extérieur ET en Allemagne, Nicolas Sarkozy a un bon rendement étant donné ses 325000 km parcourus (autant que Merkel et Brown réunis!) et José Luis Zapatero aurait pu faire une belle économie grâce à ses déplacements en hélicoptère, mais se « rattrape » avec son A310 (220 passagers en commercial).

Très mauvaise nouvelle ! L’Elysée a décidé d’acheter un A330 d’occasion pour effectuer de longs voyages sans escales, ce qui ferait passer les émissions de Nicolas Sarkozy pour un tel kilométrage de 7100 à 12500 tonnes équivalent CO2!! On n’avait pas besoin de ça.


D’ Oliviers à Electricité en Espagne

10 janvier 2009

oliviersL’Energie issue de la biomasse en Espagne passe aussi par les olives.

L’Espagne, son gisement de 1.400.000 hectares d’oliviers. Premier producteur mondiale d’huile d’olive, l’Espagne s’offre aussi la première place des producteurs mondiaux d’énergie issue de la biomasse de l’olivier.

En Andalousie, dix centrales totalisent une capacité installée de 115.4 MW d’électrcité. Une capacité d’énergie renouvelables qui s’ajoute à l’importante dynamique du solaire photovoltaïque dans cette région.

Inutile de s’inquiéter, la goûteuse huile d’olive espagnole ne nous fera pas défaut. Les olives fraîches sont d’abord dénoyautées -noyaux qui servent de granulés combustibles grâce à leur PCI [*] de 5000 kcal/kg-, puis la pulpe est traitée pour rendre encore les 30 à 40% d’huile d’olive restante. Par la suite, par diverses transformations, on trouve au final des granulés séchés qui vont être consummés dans une chaudière. Rien n’est gâché dans cette olive.