Honte : La justice italienne condamne des sismologues

23 octobre 2012

(Article « coup de gueule », sans rapport avec l’énergétique)

Le tribunal de l’Alquila en Italie a condamné sept scientifiques à  6 années de prison pour « homicide par imprudence ».

Quel est leur crime ? N’avoir pas pu prévoir, en heure et en intensité, le séisme dévastateur qui a frappé la région en 2009.

On croit rêver ! A rechercher des coupables en permanence, on en est arrivé à reprocher à des scientifiques de ne pas être des devins ! On en arrive à condamner des gens qui font tout leur possible et qui utilisent tous les moyens nécessaires pour faire leur travail.

Que pouvait-ils faire ? La sismologie est une science de probabilité. On n’anticipera jamais une catastrophe naturelle avec ça ! On sait qu’une zone est à risque, qu’un séisme a lieu dans un certain intervalle de temps, mais on est incapable de prévoir sa date ou même son intensité. Demandez  le aux sismologues japonais : ils savaient qu’un séisme aurait lieu un jour au large du Japon, mais ils estimaient qu’il ne pourraient dépasser une intensité de 8,3, alors qu’en réalité son intensité atteignit 9 sur l’échelle de Richter (10x plus puissant).

Et quand bien même auraient-ils pu estimer la grande probabilité d’un séisme au jour J, auraient-ils été en mesure de demander l’évacuation immédiate de toute la région ? Au risque que rien ne se passe ?

« Things happen ! » A trop chercher des responsables, on en arrive à des situations hallucinantes. Les services de MétéoFrance accusés de n’avoir pas assez alertés sur les conditions de la grande tempête de 1999 ou la canicule de 2003, le personnel hospitalier qui fait face à des procès de plus en plus systématiques à la plus petite erreur, les services sanitaires accusés d’avoir exagérer la réaction nationale autour de la grippe A, à présent les sismologues… Le monde marche sur la tête !

Tous font leur métier correctement. Avec cette condamnation honteuse, c’est toute la communauté scientifique qui est attaquée. La très influente ONG américaine Union of Concerned Scientists parle elle-même d’un jugement « absurde et dangeureux ». Le risque à terme : plus personne ne voudra prendre le rôle d’expert dans ces conditions !

Publicités

Résultats Shell Eco Marathon 2011

28 mai 2011

Résultats de l’édition 2011. L’équipe de Polytech’Nantes, PolyJoule, s’est encore imposé dans sa catégorie.

Cette année encore l’équipe PolyJoule s’est imposé dans la catégorie Pile à combustible, en s’imposant avec 590 km/kWh, soit 5.136 km/litre. PolyJoule repousse cette année encore leur précédent record de 4896 km/litre. La belle histoire continue.

Cette année, c’est 187 équipes qui se sont présentées au Shell Eco Marathon Europe. Voici les vainqueurs dans les autres catégories :

  • TUGraz (Autriche) dans la catégorie Moteur électrique, avec 843 km/kWh. L’équipe établi aussi le record du rejet de CO2 minimum : 0,545 g/km.
  • Mecc-Sun (Politecnico di Milano – Italie) dans la catégorie Propulsion solaire : 1.108 km/kWh.
  • MicroJoule (La Joliverie – France), partenaire de PolyJoule, dans la catégorie Moteur à combustion interne (essence) : 3688 km/kWh
  • TIM INSA (Insa Toulouse – France), dans la catégorie Moteur à combustion interne (éthanol) : 2944 km/kWh
  • DTU Roadrunners (Technical University of Denmark), dans la catégorie UrbanConcept (véhicules d’apparence plus classique), avec leur moteur à combustion à l’éthanol : 509 km/litre.
  • ProTRon (Allemagne) a présenté le véhicule UrbanConcept le moins émetteur de CO2 : 2 g/km
Site de Polyjoule
Site du Shell Eco Marathon

L’Espagne ouvre deux nouvelles centrales héliothermodynamiques

17 mai 2011

Déjà leader mondial dans ce domaine, l’Espagne creuse son écart avec le reste du monde sur l’énergie héliothermodynamique.

Deux nouvelles centrales ont été mises en service : « La Dehesa »  et Extresol-2, respectivement installée par les entreprises Renovables Samca et Cobra Energia, dans la région de Badajoz. Elles représentent à elles deux 100MW de puissance.

Ce genre d’annonce risque de se répéter de plus en plus fréquemment. En effet, depuis la première centrale PS10, de 11MW, installée en mars 2007 proche de Séville, l’Espagne a mis un grand coup d’accélérateur. C’est ainsi près de 3000 MW de centrales héliothermodynamiques qui sont en construction ou annoncées en Espagne à l’heure actuelle.


Semaine du développement durable 2011

2 avril 2011

« Passez au durable, ça marche ! »

Du 1er au 7 Avril, comme chaque année, le gouvernement soutient la semaine du développement durable. L’opération a pour but de sensibiliser les français au développement durable en organisant différentes manifestations. L’année dernière, près de 3700 personnes s’y sont investies.

Plus d’informations sur le site du gouvernement, ici.

 


Qatar 2022, ou la Coupe du monde de football énergivore

7 décembre 2010

Emmenez un des plus gros évênements sportifs de la planète au Moyen-Orient…

Vous y croyiez ? Eh bien la FIFA en a décidé ainsi : la Coupe du Monde 2022 de football aura lieu au Qatar.

Pourtant, ce n’était pas gagné. La FIFA avait déclaré qu’une compétition au Qatar, du fait de ses températures élevées (jusqu’à 60°C en été !) mettrait en danger la santé des joueurs, en activité intensive pendant un mois. Qu’à cela ne tienne, les stades seront climatisés !

Mirage au milieu du désert : catastrophe écologique. Argent et lobby sont visiblement parfaitement maitrîsé par le Qatar (nota : la participation dans le groupe soutien de Yann-Arthus Bertrand, réalisateur de l’exceptionnel film écologique Home, … elles sont où les valeurs contre l’épuisement des ressources ? ). Selon le président du comité de candidature Qatar 2022, le cheikh Mohammad Ben Hamad Al-Thani : « Tous les stades présentés dans notre dossier sont respectueux de l’environnement, par un recours à une technologie de pointe qui réduit à zéro les émissions de CO2 ».

Ben voyons, on demande à voir. Pensez simplement qu’un stade de la taille du Stade de France représente environ 3 millions de mètres cube à climatiser ! Et pour finir, le football n’est pas un sport national, les Stades présentés « seront » démontables pour être envoyés dans d’autres pays en développement, en Afrique.

Résultat du dernier match : FIFA  1 – 0  Developpement Durable.


Le photovoltaïque s’est multiplié en France

5 novembre 2010

La puissance cumulée du parc photovoltaïque français était de 81 MW fin 2008. A ce jour, fin 2010, on a atteint près de 850 MW.  Soit une multiplication de plus de 10 fois en 2 ans. Un net progrès qui met en bonne voie pour atteindre et dépasser les objectifs du Grenelle de l’environnement : 1100 MW fin 2012 et 5400 MW en 2020.


Les émissions de GES ont bien diminuées en Europe

9 octobre 2010

L’Agence européenne pour l’environnement a publié ses derniers chiffres. En 2008, l’Europe a encore une fois et pour la cinquième année consécutives diminué ses émissions de gaz à effets de serre (GES). L’Europe des 15 a émis 6.9% de GES de moins qu’en 1990, et l’Europe des 27 a réduit de 2% ses émissions pour 2008, ce qui l’amène à 11% de moins que son niveau de 1990.

Après 5 ans de baisse, la tendance semble donc bien se confirmer, et les objectifs du protocole de Kyoto en la matière (8% de moins que le niveau de 1990 d’ici 2012) semblent finalement atteignables.