Solar Impulse across America

8 mai 2013

Mission 2013 : Solar Impulse fait sa conquête des Etats-Unis.

Après avoir volé traversé la mer méditerranée l’an dernier, l’avion solaire, équipé de panneaux photovoltaïques, a pris le pari de traverser les Etats-Unis, d’ouest en Est. Solar Impulse a débuté à San Francisco et atteindra New York, après des haltes à Phoenix, Dallas, Saint Louis, et Washington.

Solar-Impulse-Across-America4

Année 2013, Solar Impulse à l’assaut de l’Amérique. Et pour 2015, un tour du monde ?

Site : Solar Impulse

Publicités

Solar Impulse traverse les mers

6 juin 2012

Solar Impulse, l’avion solaire, a fait son premier voyage intercontinental en joignant Madrid à Rabat, le tout sans carburant.

Et une performance de plus à l’actif de Bertrand Piccard, co-fondateur du projet. Après un premier vol de nuit en juillet 2010 (26 heures), et un premier vol international en mai 2011 (Suisse-Belgique : 13 heures), voilà à présent à son actif le premier voyage aérien intercontinental réalisé uniquement à partir d’énergie renouvelables.

Pour rappel, d’une envergure de 63,4m (comme un Airbus 340) pour seulement 1600 kg, l’avion Solar Impulse est équipé de 12.000 cellules photovoltaïques pour stocker l’énergie solaire dans des batteries, qui les redistribue aux 4 moteurs électriques de l’appareil (40 CV au total).

L’objectif n’est évidemment pas de faire avancer nos avions de lignes avec les énergies renouvelables, mais de prouver le fort potentiel de ces nouvelles énergies.

Solar impulse a terminé son périple ce mardi 05 juin 2012, après environ 17 heures de vol. La prochaine étape sera de poursuivre vers Ouarzazate, lieu où sera construite la future centrale solaire marocaine. Tout un symbole.

lien


Sugar, l’avion hybride

7 mai 2011

La Nasa et Boeing, avec Sugar, imaginent les avions hybrides de demain.

Sugar (Subsonic Ultra Green Aircraft Research) est le nom du concept d’avion de ligne dévoilé par Boeing et la Nasa. Combinant batteries, moteurs à hélices électriques et une turbine à gaz, le Sugar se doterait d’une voilure très allongée qui permettrait à la fois d’augmenter la portance et de diminuer la distance de décollage.

Cet avion ligne pour 154 passagers volerait à Mach 0,8 sur 6500 km et pourraient réduire sa consommation de carburant de 70% et sa consommation totale d’énergie de 55%.

Ceci dit, pour le moment, il ne s’agit que d’un projet papier, aucun prototype n’est attendu avant une vingtaine d’année, faute de technologies suffisamment développé. Un simple rêve qui va se faire attendre longtemps.


Solar Impulse vole de nuit

9 juillet 2010

On en reparle…

Décollage mercredi 7 juillet 2010, Aterrissage jeudi 8 juillet 2010 : Plus de 24h en vol pour l’avion à panneaux solaires. L’avion est bien en mesure de voler de nuit grâce aux réserves accumulées dans la journée. Hier, à l’aterrissage, l’heureux pilote Bertrand Picard a ajouté que l’avion avait déjà refait le plein pour rester en l’air une nuit supplémentaire.

L’objectif est à présent la construction d’un avion plus grand, pour un voyage autour du monde d’ici 2014.

Article Solar impulse (27/06/2009)


Nouveau matériau aluminium-résine-aluminium

21 juin 2010

 Kobe Steel, une grande firme japonaise du secteur des matériaux et des machines industrielles, a annoncé la création d’un nouveau matériau aux propriétés intéressantes.

C’est à l’exposition Automotive Engineering Exposition de Yokohama que Kobe Steel a présenté son nouveau matériau composé de deux couches d’aluminium séparées d’une couche de résine. Isolant thermiquement, ce matériau à l’avantage d’être aussi résistant que l’acier, tout en était 5 fois plus léger. Et si la soudure n’est pas possible avec, des techniques de collage devraient être à même de travailler correctement le matériau.

Rappelons que la masse des ensembles mécaniques est déterminant pour la consommation d’énergie nécessaire. C’est pourquoi il devrait intéresser fortement les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique. Kobe Steel espère le vendre à un prix inférieur à l’aluminium classique.


Solar Impulse

27 juin 2009

Le 26 juin 2009 a été présenté un prototype d’avion : le Solar Impulse, propulsé à l’énergie solaire.

solar impulseAprès 6 ans de recherche, un avion propulsé uniquement grâce à l’énergie solaire a vu le jour. L’avion a une taille de guêpe, mais une envergure équivalente à celle d’un A340, 63 m, aux ailes entièrement recouvertes de panneaux photovoltaïques. Et bien entendu, grâce à de bonnes batteries au lithium, l’avion peut continuer à voler de nuit, avec l’énergie emmagasinée.

Ce projet reste tout de même assez de l’ordre du symbolique. Avec 12000 cellules photovoltaïques capable présentation du solar impulsede soulever un avion lourd comme une voiture (1600 kg, vive la fibre de carbone) et emportant un unique passager, on voit mal en quoi le Solar Impulse peut avoir un avenir commercial. Toutefois il y a un début à tout, et montrer que l’on peut propulser un avion à l’énergie solaire, ça fait rêver. Qui sait ? Peut-être des perspectives nouvelles vont pouvoir germer grâce à cette merveille.

Prochainement vont intervenir les essais de vol, l’objectif annoncé est de voler durant 36 heures non stop.


Palmarès des dirigeants européens les plus pollueurs en 2008

22 avril 2009

Le magazine Terra eco a réalisé un palmarès des principaux dirigeants pollueurs européens pour l’année 2008, uniquement sur la part du transport.

Sans oublier bien entendu que le pouvoir nécessite de beaucoup voyager et donc de polluer énormement, il était interessant de savoir ce que rejettait en transport les grands dirigeants européens. A ce jeu, les résultats sont en tête et dans l’ordre : Emissions CO2 politiques 2008

Chacun à ses particularités : Gordon Brown pollue beaucoup avec ses 120000 km vers l’étranger effectués en Boeing, Angela Merkel utilise indifferemment un A310 pour ses déplacements à l’extérieur ET en Allemagne, Nicolas Sarkozy a un bon rendement étant donné ses 325000 km parcourus (autant que Merkel et Brown réunis!) et José Luis Zapatero aurait pu faire une belle économie grâce à ses déplacements en hélicoptère, mais se « rattrape » avec son A310 (220 passagers en commercial).

Très mauvaise nouvelle ! L’Elysée a décidé d’acheter un A330 d’occasion pour effectuer de longs voyages sans escales, ce qui ferait passer les émissions de Nicolas Sarkozy pour un tel kilométrage de 7100 à 12500 tonnes équivalent CO2!! On n’avait pas besoin de ça.