Climatiser en faisant transpirer les immeubles

Un laboratoire suisse développe un matériau permettant de climatiser de manière passive des immeubles.

La climatisation, en pleine expansion, est un secteur gourmand en énergie. L’institut fédéral suisse de technologie de Zurich (lien) propose un matériau qui copie le principe de la transpiration : Quand le corps subit une forte augmentation de température, la transpiration s’enclenche, et c’est utilisant l’énergie thermique du corps humain (donc en le refroidissant) que la sueur va s’évaporer.

Le polymère utilisé (répondant au nom barbare de Poly-N-isopropylacrylamide) a la particularité d’absorber l’eau en-dessous de 32°C, mais de l’évacuer au-dessus de ces même 32°C, entraînant le processus d’évaporation, et donc de refroidissement, le tout sans électricité. Les premiers test en laboratoire ont été un succès (abaissement d’une température de 60 à 35°C avec seulement quelques millimètres de produit). On attend à présent un test sur de plus grand édifices.

Bien entendu, le domaine d’application à l’heure actuelle est assez limité, étant donné l’échelle de température et l’important besoin en eau. Cette technologie a aujourd’hui un intérêt certain dans les pays tropicaux, là où humidité et température atteignent des niveaux élevés. Cela tombe bien, ce matériau se révélerait en plus plutôt bon marché.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :