Débats sur le gaz de schiste (1/2)

L’exploitation des gisements de gaz de schiste est soumis à de forts débats en France. Au mois de mai, les députés ont voté l’interdiction de la fracturation hydraulique. Explications.

Le Gaz de Schiste
A l’inverse du gaz naturel conventionnel, où l’on a juste à forer le sol pour que le gaz remonte, le gaz de schiste est enfermé et disséminé dans des roches profondes (les schistes). Avec l’augmentation du prix de l’énergie, les tensions ponctuelles avec la Russie (gros fournisseur de gaz en Europe), les gaz de schistes avait besoin d’un méthode d’extraction efficace et rentable. C’est aujourd’hui le cas.

D’autant que le potentiel français est estimé à une centaine d’années de consommation nationale. D’un point de vue indépendance énergétique, c’est donc une option intéressante, et quatre permis d’exploitation ont été délivrée dans le sud du bassin parisien. Et à priori d’un point de vue écologique, le gaz est préférable au pétrole ou au charbon.

Fracturation hydraulique
La méthode a été développée au Etats-Unis depuis quelques années. Elle consiste à forer jusqu’aux couches de schistes, et de forcer des fractures dans la roche avec de l’eau. Cette fracturation libère le gaz, qui remonte en suivant le jet d’eau.

Au regard des petites quantités prélevées, ce procédé est tout de même assez long et nécessite de nombreux forages.

[…]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :