Wh ou W, l’éolien joue avec ses unités

L’ambiguïté entre les Watts (puissance) et les Watt-heure (Energie) est largement utilisé dans l’éolien.

Les éoliennes sont estimées en puissance (en watt W). Or, du fait des conditions météorologiques changeantes, ce chiffre ne donne pas d’indication clair sur l’énergie générée (en wattheure Wh), ni sur le temps de production des éoliennes. Lorsque l’on fait un bilan d’énergie à grande échelle, nous utilisons souvent les TWh (équivalent à 3.600.000.000.000.000 J).

En jouant ainsi sur les unités on observe des contrastes étonnants. L’Allemagne, leader européen en matière de puissance installée (27214 MW) a été en 2010 moins producteur d’énergie éolienne que l’Espagne avec ses 20676 MW. L’Espagne a ainsi produit, en 2010, 42976 GWh contre 36500 GWh pour l’Allemagne.

Les taux de charges, pour savoir combien de temps les éoliennes fonctionnent à plein régime, en Europe sont aussi très variables (de 29% à 15%). Le leader est l‘Irlande, alors que cette fois, l’Allemagne est … bonne dernière. L’Espagne est à 24%, et les 21% français correspondent à la moyenne européenne.

Bien entendu cela peut s’expliquer par le fait que les meilleurs sites ont tous été utilisés depuis longtemps vu la couverture territoriale. Tous ? Non. L’offshore, avec ces 40% possible en Mer du Nord, attend son développement industriel en Allemagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :