La Finlande taxe la non-émission de CO2.

La Finlande a annoncé fin mars la création du taxe sur le nucléaire pour non-émission de CO2.

Annoncer une mesure pareille, alors que la création d’une taxe carbone d’envergure fait débat, il fallait oser. Le gouvernement déclare qu’il ne s’agit nullement de plomber le nucléaire pour équilibrer la concurrence avec les producteurs plus émetteurs (qui restent toujours taxés sur leurs émissions de CO2). Le gouvernement explique que le nucléaire a simplement profité d’avantages financiers conséquents en Finlande, et que ce surplus pouvait bien être utile à quelque chose d’autre. Bref, il s’agit ni plus ni moins que d’un prélèvement dans les bénéfices.

Cela n’est pas le premier cas de ce type en Finlande, la production hydroélectrique (17% de la production électrique contre 27% pour le nucléaire) étant déjà elle aussi taxée de cette manière, et de la même manière qu’en Suède. On parle d’une taxe allant  jusqu’à 10 €/MWh, applicable sur les 2700 MWh nationaux. Des dizaines de millions d’euros sont attendus sur une année, sans que cela affecte le coût du kWh pour le particulier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :